Retour sur les différences hommes-femmes dans le monde du travail

Nicole Guenneuguès, chargée de mission académique pour l’égalité filles-garçons, a assisté aux représentations le 7 juin. Elle partage son retour sur le projet des collégiens de Montfort-sur-Meu.

Pour cette 13ème édition de « La science sur les planches » ce sont 6 collèges d’Ille-et-Vilaine accompagnés par 6 compagnies de spectacle vivant qui questionnaient le monde en associant science et création artistique.

Le 7 juin 2019 à Rennes, l’ensemble de ces jeunes artistes ainsi que les élèves d’écoles rennaises étaient réunis aux Champs Libres pour assister aux six spectacles.

Au collège Louis Guilloux de Montfort sur Meu, il s’agissait de sciences sociales

Les treize élèves de la quatrième SEGPA ont ainsi bénéficié d’un accompagnement par Isabelle Danic, enseignante-chercheuse au laboratoire Espaces et Sociétés, Université Rennes 2, et par la compagnie théâtrale « Le Puits qui Parle« .

Leur spectacle commence par la mise en lumière d’un passé pas très lointain :

« Il y a 50 ans, peu de femmes travaillaient en dehors de la maison. Aujourd’hui, elles représentent 50 % des actifs et pourtant, elles ne sont pas toujours traitées à l’égal des hommes. Nous avons décidé d’explorer les différences entre les hommes et les femmes, et de voir comment cela pouvait rejaillir dans le monde du travail… »

Le spectacle se poursuit sur la base des travaux conduits dans l’année.

Biologie

« Alors, fondamentalement, en biologie, qu’est-ce qui différencie un organisme masculin d’un organisme féminin ? C’est en 1959 qu’on a enfin pu apporter un élément de réponse à cette question.
Les chercheurs découvrent alors que sur les 46 chromosomes que contiennent chaque cellule, deux d’entre eux sont spécifiquement liés au sexe de l’individu. Ce sont les fameux chromosomes X et Y. »

Orientation scolaire

Les rencontres avec des femmes exerçant des emplois où elles restent très majoritaires, ont permis d’illustrer la résistance de certaines idées reçues :

pas toujours simple d’être la seule femme sur un chantier…
Et ça se passe comment quand on est lieutenante chez les pompiers ?
Bien en fait !
 
« Les différences entre hommes et femmes dans le milieu du travail ? Ça peut faire un bon spectacle ça !  » avait annoncé Carla enthousiaste en ouverture.

Pari tenu !

C’est un public très réactif qui suit avec attention chaque spectacle, toujours très rythmé, et ces actrices et acteurs débutants prennent visiblement plaisir à être sous les feux de la rampe.

Partenaires

Article en ligne sur le site de l’académie de Rennes.

Nicole Guenneuguès, chargée de mission pour l’égalité filles-garçons – Académie de Rennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *