Les premiers pas scientifiques

Après les premiers pas artistiques, les élèves de Tinténiac poursuivent leur journée de découverte par des expériences scientifiques autour du mouvement et de la marche.

11h. Les élèves se séparent en deux groupes pour participer à des expériences scientifiques. Avec Julien Aubin, leur enseignant de physique, ils expérimentent le principe d’action-réaction avec une voiture légo. Comment faire avancer cet objet sans le toucher ? Un tube avec effervescence, un rapport de masse suffisant et le tour est joué. En réagissant à l’éjection de matière, le véhicule a parcouru quelques dizaines de cm.

En se basant sur ce principe, les élèves doivent trouver une solution pour que leur camarade Thomas fasse avancer son skate sans prendre d’appui. En éjectant un bidon de 5kg d’eau, il arrive lui aussi à se déplacer de quelques centimètres.

Pour faire le lien avec la thématique de la marche, on imagine alors l’impact du sol sur la réaction du corps. Un sol meuble comme du sable aura par exemple une réaction bien moins efficace. Et une partie de l’énergie ne sera pas utilisée pour le mouvement.

Interactions au sol et forces de frottement

En parallèle, l’autre 1/2 groupe suit les expériences présentées par Michel Bouchet de l’Espace des sciences. On parle ici d’interactions et de frottements au sol, en observant la différence d’adhérence entre les roues d’un train sur un rail et les pneus d’une voiture sur une route. Grâce à une mini-soufflerie, les jeunes expérimentent également les frottements dans l’air et l’influence de la forme d’un objet sur l’aérodynamique.

Cet après-midi, le travail se poursuivra par des exercices de théâtre afin d’imaginer une démarche, de l’exagérer et de créer des personnages. Pour l’heure, il est temps d’aller manger pour digérer cette intense matinée.

Hélène Jolly, Espace des sciences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *