Les collégiens rencontrent Irina Dachta

Les collégiens de Châteaubourg viennent à Rennes au théâtre du cercle voir le nouveau spectacle de Marie Bout, qui accompagne leur projet avec Yoann Pencolé (compagnie Zusvex).
..
..

Irina nous invite à jouer avec elle

Avec son accent russe, le personnage d’Irina Dachta, exubérante,  invite les élèves à la suivre dans son monde. Elle parle à ses spectateurs en les regardant droit dans les yeux. Enlève ton manteau, mets toi à l’aise, on est bien ici, libère tes chakras, détends toi… c’est vrai tu n’as pas beaucoup d’espace pour ça au collège !
Hé Toi ? tu t’appelles ?
Et toi ? …Et toi ?
Noé ?
Mais c’est magnifique ça Noé, comme prénom !
Il te plait mon soleil Noé ? Je vois bien tu le regardes, on ne me la fait pas à moi. Tiens Noé, je te fais cadeau !
Et toi Noé qu’est-ce que tu as pour moi ? Oui Noé, je te donne…, tu me donnes !
Fouille bien dans ta poche, gratte tout au fond. …
Merci Noé, c’est gentil mais c’est tout petit, c’est pas très très généreux ça Noé. Mais bon c’est l’intention qui compte, hein ?
Irina range la petite miette offerte dans son immense meuble en bois, aux multiples tiroirs.
..

Tu peux m’aider Noé ?

 

Irina nous embarque dans son pays, dans son histoire

Elle propose un café, elle sort un à un des objets d’un autre temps. Tout une vie se révèle bientôt.
Elle nous parle de son village natal Vichnik, présentant avec tendresse chaque habitant, chaque recoin…
Irina est drôle, caustique, vive, sensible… éminemment vivante !
..
..
Elle s’autorise à dire tout haut ce que certains pensent tout bas.
Les élèves sont sous le charme, certains un peu bousculé chuchotent dans le public un « c’est gênant »…
Ils sont néanmoins totalement embarqués dans le voyage d’Irina, dans son histoire, à la fois merveilleuse mais se révélant parfois obscure et grinçante…
..
La folie des hommes n’est jamais très loin…
..
Même quand les choses sont noires et cruelles, Irina nous parle avec humour car elle pense que par le rire on peut éviter le pire.
..
Une véritable épopée digne de la littérature russe où les larmes se mêlent à la fête et à la joie.
Allez on trinque !!!
..

Marie Bout se présente aux élèves sous un autre angle

A travers Irina, les collégiens découvrent le travail de Marie Bout qu’ils ont déjà rencontrée au collège, mais avec un autre regard. C’est son univers et le résultat de longs mois de travail qui est ainsi dévoilé.
..
..
Gageons que le spectacle, le jeu de la comédienne mais aussi la manipulation où de nombreux objets prennent vie, que ce travail minutieux et poétique, donnera aux élèves plein d’idées et d’envies pour créer leur propre histoire, leur propre aventure, sur leur sujet du corps humain.
..
Michel Bouchet, Espace des sciences
..
PS : Un grand merci à Marie Bout et à Emmanuelle Paty-Lacour du Théâtre du cercle… qui nous ont permis de suivre cette belle rencontre avec les jeunes au TDC.
..
..
Infos sur le spectacle sur le site de la compagnie Zusvex :
http://zusvex.com/portfolio/items/irina-dachta-marie-bout/

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *