Construction d’un cadran solaire

« Aujourd’hui, nous avons réfléchi à la façon dont on pouvait connaître l’heure avant l’invention des horloges. On utilisait la position du soleil dans le ciel, puis l’ombre que laisse le soleil. C’est le principe du cadran solaire.

Pour tracer le cercle, nous n’avions pas de compas suffisamment grand, alors nous avons utilisé une corde. Quelqu’un tenait la corde et restait fixe : c’était le centre du cercle. Un autre élève traçait le cercle au sol à la craie, en gardant la corde bien tendue.

Ensuite, nous avons cherché à indiquer les heures : il a fallu calculer les angles et utiliser le rapporteur. Pour tracer les traits des heures, nous avons aussi utilisé la corde tendue. Une fois l’ensemble des traits dessinés, nous avons retrouvé le cadran des montres à aiguilles !

Au début nous avions tracé un cadran mais l’ombre s’affichait du mauvais côté car le cadran était dans le mauvais sens. On a du recommencer notre dessin… Il a fallu trouver le Nord, comprendre dans quel sens se projetait l’ombre.

Nous avons dû incliner le bâton au centre de l’horloge car la terre, elle aussi, est inclinée.

Nous avons alors pu lire l’heure solaire, qui n’est pas la même que la nôtre. »

Les élèves d’UPE2A et Frédéric Paillard, enseignant de mathématiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *